222015Juin

Une brève histoire du tableur

Le 23/06/2015
par Antoine de Mautort

 

Découvrez l’histoire du tableur informatique, de sa création à l’hégémonie d’Excel !

 

Outil complexe, sauf pour En 1 Clic, le tableur n’est pas né avec Excel malgré la prédominance qu’a aujourd’hui Microsoft sur ce marché. En effet, préparez-vous souvent vos reportings sur un tableur Lotus 1-2-3 ? Pourtant 20 ans plus tôt, ce logiciel était bien plus répandu que le célèbre tableur Excel que nous utilisons tous les jours. Pour comprendre comment Excel est devenu l’éponyme du tableur il faut remonter plus de 35 ans en arrière, aux origines du tableur informatique !

Selon la légende, le tableur est né sur les bancs d’Harvard en 1978 lorsque Dan Bricklin, observant son professeur écrire et corriger ses tableaux de calculs manuellement, eu alors l’idée d’automatiser informatiquement ces calculs. Créant le premier prototype dans la même année, il fonda le 2 janvier 1979 la société Software Arts avec Bob Frankeston pour commercialiser son logiciel, VisiCalc. Le succès de VisiCalc fut porté par son utilisation intuitive, nul besoin d’être programmeur pour savoir l’utiliser, et par son rôle multifonctionnel, lui permettant d’être plus qu’un logiciel de comptabilité ou de finance. Il adopta la forme que nous connaissons tous, un tableau avec lignes et colonnes, mais un unique onglet, comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessous.

VisiCalc

VisiCalc


Suite à ce succès, Mitch Kapor, ancien employé de VisiCalc, crée en 1983 la société Lotus Software qui lance dans la même année Lotus 1-2-3. Ce nouveau logiciel de tableur va tout de suite prendre l’ascendant sur le marché, jusqu’au rachat en 1985 de la société éditant VisiCalc, signant ainsi l’arrêt de l’édition de ce dernier. La version du tableur de Lotus Software se rapproche de plus en plus à celle que nous connaissons : le logiciel intègre par exemple des graphiques et une gestion de base de données. Le succès rapide de Lotus 1-2-3 est du à sa facilité d’utilisation, intégrant également un tutoriel et des aides. Ce logiciel permet surtout l’essor de la bureautique et de l’informatique en général dans le monde professionnel.

 

Les débuts puis le succès de Microsoft

Pendant ce temps, en 1982, Microsoft lance Mutliplan, ancêtre d’Excel, qui fut un échec commercial total (hors France) : les erreurs de Microsoft ne datent pas de Windows Vista ! Mais 2 ans plus tard, la firme de Redmond lance Excel (parce qu’excellent… !) sur Macintosh et s’inscrit dès lors comme le tableur le plus complet, quoique trop puissant pour les ordinateurs de l’époque. Son point fort : permettre à l’utilisateur de continuer à renseigner des données pendant que le tableur calcule les formules : même aujourd’hui, dans un classeur complexe avec beaucoup de formules, l’actualisation des calculs peut prendre quelques secondes. Or à l’époque les ordinateurs étaient peu puissants et ce temps de calcul pouvait devenir facilement élevé et ainsi interrompre de manière fréquente l’utilisateur dans sa tâche.

Logiciel très complet dès sa création, Excel devient dès 1992 le logiciel de référence des tableurs, en bénéficiant notamment de l’engouement pour Windows, dont il est le seul tableur compatible. A travers les nombreuses versions qui ont jalonné l’histoire de l’informatique, Microsoft a toujours cherché à étoffer les fonctionnalités d’Excel, tout en améliorant son interface et sa puissance de calculs. Par exemple, un nouveau composant est disponible lors de la sortie d’Excel V en 1993 : Visual Basic for Application (VBA). C’est principalement à partir de ce langage de programmation que les équipes d’En 1 Clic développent des solutions bureautiques sur-mesure pour automatiser les tâches récurrentes.

 

 

 

Frise chronologie du tableur
Quelques dates clés


Et aujourd’hui ?

Malgré le rachat de Lotus Software en 1995 par IBM, Lotus 1-2-3 ne rattrapera jamais Excel. IBM décide alors en 2013 d’arrêter la suite Lotus comprenant le tableur Lotus 1-2-3. Pourtant l’hégémonie d’Excel ne serait-elle pas aujourd’hui encore plus menacée ? En effet de nombreux logiciels de tableur ont fait leur apparition, comme OpenOffice, LibreOffice, NeoOffice… qui présentent de nombreux avantages. Logiciels libres et gratuits, ils s’appuient sur une large communauté qui corrige les bugs, améliore le logiciel… Même Google s’est lancé dans le tableur en ligne gratuit qui permet une modification simultanée. Mais ces logiciels gratuits restent malgré tout beaucoup moins complets et moins puissants qu’Excel. Ils ont d’ailleurs tous une fonction d’exportation au format Excel !

Le tableur est aujourd’hui devenu un outil indispensable dans la vie quotidienne des particuliers et professionnels. Bien que la société ne soit pas à l’origine du tableur informatique, Microsoft domine aujourd’hui cette industrie avec Excel, et les ingénieurs de la firme de Redmont continue à innover sur ces logiciels. Vous pouvez ainsi découvrir un aperçu de la prochaine version (Mac) dans cet article.


Le saviez-vous ?

Jusqu’en 2010, le logo d’Excel représentait un X et un L fusionné ce qui, en anglais, sonne comme le mot Excel.

 

L'évolution de la puissance du tableur Excel


De 1993 jusqu’en 2000 ils existaient des mots-clés qui, une fois saisis, activaient dans Excel des programmes cachés, appelés œufs de Pâques, comme des jeux, animations ou messages (course en 3D, petit simulateur de vol…).

Depuis 1995, la puissance de calculs d’Excel a considérablement été augmentée.

L'évolution de la puissance du tableur Excel

La taille maximale des fichiers Excel selon leur version