162016Juin
Do you know Flow ?

Do you know Flow ?

Le 27/06/2016
Par Chloé Decombes 









Connaissez-vous « Flow » ? Il s’agit d’un outil qui crée des connexions entre vos applications et vos appareils. Ça vous rappelle quelque chose ? 

Flow, c’est la version Microsoft du très connu « If This Then That » (IFTTT). Pour ceux qui seraient passés à côté de cet outil, quelques explications sont de rigueur. 
 

If This Then That – IFTTT

Accueil IFTTT

IFTTT, lorsqu’on le découvre pour la première fois, c’est un peu comme un magasin de bonbons : on ne sait que choisir. Le système est simple : vous connectez vos comptes et autres applications sur IFTTT afin qu’il puisse exécuter les actions demandées, puis vous choisissez une recette, ou vous en créez une. Alors, non, il ne s’agit pas de faire un gâteau. En langage IFTTT, une recette c’est la combinaison d’un « If – Then ». Par exemple, vous pouvez choisir « si je tweete – alors partager le tweet sur Facebook ». Mais IFTTT, c’est bien plus fun. En fait, les possibilités sont infinies… Les recettes proposées sont créées par les internautes, et ils ont de la suite dans les idées ! 

On peut notamment demander à IFTTT de nous envoyer un compte rendu météo de la journée le matin, mais également de mettre notre portable en silencieux à l’heure définie du coucher, ou encore de recevoir une notification lorsqu’un astronaute entre dans l’espace ! Voilà, maintenant que vous cernez mieux IFTTT, on peut passer à son sosie : Flow.  


Qu’est-ce qui peut différencier Flow d’IFTTT ? 

L’interface, déjà. 

Home Flow

Flow se positionne comme un outil nettement plus « pro ». L’interface est davantage épurée, il n’y a pas de place pour le grain de folie que l’on retrouve sur IFTTT. Les recettes deviennent des « flow », et ils sont tous créés par Microsoft. Grâce à ses nombreuses branches, Microsoft allie les richesses de ses applications/logiciels, ce qui le distingue d’IFTTT. En effet, on peut retrouver des services typiquement orientés business tels qu’Azur, Salesforce, Dynamics CRM… Et bien sûr, le tout Office fait partie intégrante de l’outil. 

Prenons Excel, on peut très bien automatiser un reporting des tweets postés dans un fichier Excel pour avoir une vision globale de la stratégie entreprise sur Twitter. C’est un exemple, mais on peut laisser libre cours à son imagination en termes de possibilités de « Flow ». 

Applications Flow

La prise en main du service est relativement simple, même celui-ci demeure moins intuitif qu’IFTTT. Vous avez la possibilité de créer un Flow avec des Templates déjà construits (cf. image ci-dessus), ou de l’élaborer tout seul.
L’outil de gestion de projet Trello est intégré aux applications disponibles, mais quelque chose nous dit qu’un certain Planner ne va pas tarder à prendre sa place ! 

 

Donc…

Qu’il s’agisse d’IFTTT ou de Flow, ces services sont là pour vous simplifier la vie, vous désencombrer de tâches répétitives, vous tenir au courant des choses qui sont importantes à vos yeux. Comme d’habitude, cette stratégie va dans le sens d’une centralisation des applications. Cela n’est pas sans rappeler les Bots : un espace unique où l’on peut exécuter des actions d’applications diverses. Les manœuvres entreprises par les géants de la Tech ont toutes vocation à centraliser les commandes digitales, et à éviter au consommateur de perdre du temps en naviguant entre une vingtaine d’applications / d’outils. Et ce n’est pas Apple qui dira le contraire : lors de sa conférence, il a annoncé l’ouverture de Siri aux développeurs externes. Cela signifie que l’on pourra commander un Über sans passer par l’application, mais avec un simple « Hey Siri, envoie-moi un Über » (cf. la conférence WWDC16, du 13 juin dernier).