242016Mai
La plus grande tablette du monde !

La plus grande tablette du monde !

Le 30/05/2016
Par Chloé Decombes









La plus grande tablette a un nom, et il est masculin : le Surface Hub ! Nous sommes allés tester cette merveille technologique au siège de Microsoft. 

Le Surface Hub, c’est une tablette géante qui rassemble les avantages d’un ordinateur, d’une tablette et d’un téléphone de conférence. Il a été créé pour améliorer le travail en équipe, et donner aux conférences une dimension ultra qualitative. En somme, la firme de Redmond modernise les codes de la réunion. Ce produit, à destination des entreprises et des salles de conférences, est réellement impressionnant de par ses dimensions, et de par ses nombreux atouts. 


L‘ancêtre du Surface Hub : la PPI

Avez-vous déjà entendu parler de la PPI ? Il s’agit du premier écran géant mutli-touch (82’’ pour le plus grand modèle) commercialisé par Microsoft. 

La PPI

Née du rachat de la société Perspective Pixel (société appartenant à Jeff Han, qui crée et assemble des écrans géants tactiles et multi-touch) par Microsoft en juillet 2012, la PPI sortira 2 ans plus tard, dans la même foulée que Windows 8. Celle-ci avait en effet été conçue pour exploiter toute la richesse du nouveau Windows de l’époque… Les démonstrations consultables sur le net sont pour le moins convaincantes et présentent de nettes similitudes avec l’expérience proposée par le Surface Hub. La PPI gérait déjà la fonctionnalité multi-touch et les présentations 3D. En fait, il s’agissait plutôt d’un ordinateur géant : il fallait se connecter à sa session tout comme nous le faisons sur notre PC. Aujourd’hui, le Surface Hub prend la relève et offre une belle expérience aux entreprises. 



L‘expérience Surface Hub 

Le Surface Hub se décline en deux modèles : 55 » pour le petit, et 84’’ pour le grand. Une des grandes différences avec la PPI, c’est évidemment la gestion des visio-conférences ! 

Le Surface Hub n’est pas un ordinateur XXL mais une surface de travail collaboratif ultra-sécurisée. Il marche en « session de travail ». Pour démarrer une conférence, ou un travail en groupe, on enclenche une « nouvelle session ». On a alors accès à Skype Business, aux logiciels de la suite Office ainsi qu’à OneNote, qui joue un rôle important pour ce produit. Le navigateur du Surface Hub n’est autre que Microsoft Edge qui fonctionne de pair avec OneNote. Le tout est orchestré par le système d’exploitation Windows 10 qui exprime ici toute sa richesse en rendant la navigation la plus fluide possible. La combinaison de ces différents outils offre une expérience intuitive et d’une simplicité déconcertante. Annoter des documents Office, des pages internet, sélectionner un contenu spécifique pour l’exporter sur OneNote, inviter de nouveaux participants à tout moment… Les possibilités semblent infinies.

Pour la visio-conférence, c’est Skype for Business qui gère. Il peut réunir jusqu’à 250 participants, c’est absolument énorme (audio et Visio confondus). Les réunions peuvent être improvisées (depuis PowerPoint, Word, ou directement via Skype Business) ou bien planifiées via le service de messagerie Outlook. La taille de l’écran permet d’ouvrir un PowerPoint, une page internet, tout en continuant de voir les participants.
D’ailleurs, si l’on souhaite partager avec eux l’interface du Surface Hub, afin qu’ils suivent la présentation en temps réel, il suffit de cliquer sur l’option « passer en mode présentation » située en haut de l’écran. Le collaborateur aura alors trois fenêtres sur son écran : la plus grande sera celle de l’interface du Surface Hub, puis le visuel de la salle de conférence et enfin, le visuel de sa propre webcam. Pour quitter le mode présentation : « quitter le mode présentation ».

Interfaces de travail

Le Surface Hub peut gérer l’utilisation de 3 stylets en simultané, et détecter pas moins de 100 points de contacts. Une telle capacité favorise nettement l’engagement des participants et stimule la créativité et les idées de chacun. On travaille aussi confortablement sur le Surface Hub que sur un tableau blanc : rien n’est définitif, on peut gommer, revenir en arrière, et surtout, laisser libre cours à son imagination.  Oui, c’est un tableau blanc, mais avec tous les avantages qu’offre la technologie.

Un point très important : c’est l’interaction entre tous les supports médias. De la tablette au Surface, du smartphone au Surface, de l’ordinateur au Surface… Et vice versa ! Le partage et la diffusion de contenu sont ultra simplifiés et quasiment illimités. On peut prendre le contrôle du Surface avec son Windows Phone (grâce au lecteur NFC), partager des fichiers de son PC vers le Surface Hub via le Wi-Fi ou le Bluetooth…

Le Surface Hub délivre une expérience proche de la 3D, il permet de travailler sur l’élaboration ou l’étude d’un produit de façon complète. Grâce à un logiciel de modélisation 3D, on peut importer un modèle, comme un moteur de voiture, et le consulter sous tous les angles. Il est possible d’isoler une partie du modèle pour s’y intéresser de plus près et de faire des annotations sur celui-ci, pour notifier des améliorations à apporter par exemple. Il est d’ailleurs probable qu’à terme, le Surface Hub puisse fonctionner en binôme avec HoloLens (les lunettes à réalité augmentée de Microsoft), afin de passer le modèle présenté sur le Surface en hologramme que l’on pourrait étudier plus intuitivement encore.

Lorsque la session est terminée, vous pouvez partager le contenu avec vos collaborateurs, (via le Cloud ou par mail) et enfin cliquer sur « fin de session ». A ce moment-là, un décompte se met en route : toutes les données seront effacées dans 8, 7, 6… Vous savez maintenant pourquoi le Surface Hub n’a pas besoin de beaucoup de mémoire. Une fois réinitialisé, il est prêt pour une nouvelle session !
Ce système assure une sécurité sans faille qui rassurera les grandes entreprises, cibles principales de ce produit haut de gamme. Qui plus est, dès la fin de la session, chacun peut reprendre les éléments et projets qui ont été étudiés et continuer à travailler dessus. 



Les caractéristiques techniques

Avec deux caméras (de 1080p chacune) de part et d’autre de l’écran et un réseau de 4 microphones haute performance, la qualité de la visio-conférence est supérieure à ce que la plupart des produits peuvent offrir aujourd’hui. Son système audio détecte la voix et élimine tout bruit de fond, ce qui permet à tout le monde de suivre, et de se faire entendre facilement lors d’une prise de parole. 

La qualité vidéo 4K (et Full HD pour la 55’’) est bluffante, elle nous transporte littéralement, n’en témoigne l’image ci-dessous. 

Vidéo 4K

Au niveau de la résolution, toujours en parlant du plus grand modèle, nous arrivons à 3840 x 2140, c’est deux fois plus que sur la PPI 82’’ : l’expérience visuelle est plus qu’agréable il faut l’avouer ! Les couleurs sont très belles et pleines de reliefs, il n’y a rien à redire.

Le modèle 55’’ embarque un processeur Intel i5 4ème génération quand le 84’’ possède Intel i7, 4ème génération. Avantage au modèle 84 » qui possède une carte graphique dédiée (NVIDIA), contrairement à son petit frère. 

Les deux modèles bénéficient de 8 Go de RAM (vitesse) ainsi qu’une mémoire SSD de 128 Go. Ce n’est pas énorme compte tenu de la corpulence de la bête, mais vous aurez compris qu’au vu de son fonctionnement, il n’a pas besoin de tant de mémoire que cela…

Au niveau des connexions possibles, le Surface Hub propose le Wi-Fi, Ethernet, le Bluetooth 4.0… Et un lecteur NFC donc (Near Field Communication) ! Le lecteur NFC, situé sur la droite de l’écran, permet de partager de façon instantanée des données entre deux terminaux. La plupart des Windows Phones en sont équipés, et on peut donc – un peu à la manière de Continuum, mais sans fils – partager le contenu de son portable sur l’écran de 84’’. Cette technologie, comme son nom l’indique, nécessite cependant une certaine proximité entre les deux appareils.  

Si vous souhaitez voir la fiche technique en entier, c’est par ici



En conclusion…

Avec des écrans de 55’’ et 84’’ pesant respectivement 47,6 kg et 127 kg, Microsoft joue clairement dans la catégorie des géants. Au niveau des prix… On peut également les qualifier de géant : comptez 8,999 $ pour le modèle 55’’ et 21,999 $ pour le 84’’. A ce prix-là, la suite Office est bien évidemment comprise, ainsi que Skype for Business. Ce produit apporte une importante valeur ajoutée au travail collaboratif, il ouvre beaucoup de nouvelles perspectives et réinvente les codes des visio-conférences. C’est un produit qui n’a pas d’équivalent pour le moment, mais il est possible que d’autres grands groupes (tels que Google, Apple, Amazon…) viennent apporter leur grain de sel prochainement.
Chez En 1 Clic, on a adoré utiliser Excel, PowerPoint et Word sur le Surface Hub, l’interaction entre les différents logiciels est très agréable, on a une vision plus globale sur le travail effectué et c’est un véritable gain de productivité. Ce nouvel outil nous donne des idées pour de nouveaux Add-in Arcae
Nous, on convoite déjà le modèle 55’’ en tous cas ! 


En 1 Clic